Ma page BookMarks, le pourquoi du comment

Certains d’entre vous l’ont peut être remarqué, j’ai mi en place une page intitulée BookMarks, je vais vous expliquer pourquoi j’ai mi cette page en place et comment je l’ai fait.

bookmarks_1.png

J’ai créé cette page BookMarks dans le but de pouvoir partager rapidement et simplement des liens de choses qui me plaisent, que je découvre en lisant des blogs et autres sites web.
Vous me direz qu’il existe Del.Icio.Us pour ce type de partage, et bien oui mais non.
Car j’aime pas trop être dépendant d’un service en ligne, même si le web d’aujourd’hui tend de plus en plus vers cela.

Je me suis dis  » je vais me faire mon propre Delicious-like « , ouais mais je suis pas développeur, je « bricole » ce que je trouve par ci par la pour l’adapter à ce que je veux faire.
J’ai donc commencé a chercher pour voir si il n’existait pas un CMS ou bibliothéque PHP pour faire ce genre de chose.
J’ai essayé pas mal de « trucs » mais ça ne me plaisait pas, et puis je suis tombé sur PressMark, et je l’ai vite adopté.

PressMark est en fait développé par Alex Girard sous WordPress.
Avec PressMark il a été très simple de faire ce que je voulais, de plus WordPress je commence à le connaître et j’ai donc pu le « hacker » comme je le voulais vraiment.

Par défaut, Pressmark est déjà vraiment sympa, vous sauvegardez vos liens via un bookmarklet ou simplement sur la page du site que vous avez créé pour ça ( un formulaire, invisible pour les non-connecté, est disponible, voir capture) , il est possible de rendre les liens public ou privé, c’est multi-utilisateurs , etc…

bookmarks.png

J’avais donc une bonne base pour faire ce que je voulais, j’ai donc mi les mains dedans pour comprendre comment le code fonctionne et je l’ai adapté juste pour moi.
J’ai intégré Websnapr pour les vignettes des liens que je partage, modifier un peu la partie graphique pour l’adapter au design de mon blog ( mais il en reste à faire ), ajouté quelques plugins et le tour est joué.

Ensuite j’ai placé tout ça sur un sous domaine et j’ai ajouté un lien dans le menu de mon blog pour que les visiteurs puissent y accéder facilement.

Ma version est simple utilisateur et unique car « hacker » à ma façon, je pense mettre en place ce type de Delicious-like en place pour Web’s Quote en multi-utilisateur.
N’hésitez pas à me conseiller ou juste pour dire si c’est une bonne idée ou une bêtise.

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. C’est donc Pressmark le secret 🙂

    Et hop je le boomarke dans mon delicious 😀

    Merci en tout cas de ton retour d’expérience … vraiment très bien ta page de boomarks à la fois pour la structure que tu lui as donnée et pour le contenu !! C’est la première fois que j’ai envie de bookmarker une page de bookmarke 😀

  2. Sugi dit :

    C’est une très bonne idée, bien joué pour le bidouillage ^^

  3. curul dit :

    Ha ouais bonne idée , je me suis abonné au flux , des fois que je loupe des news 😉

  4. Denis dit :

    Excellent ! belle trouvaille et bonne idée, ça va faire des émules 😉

  5. Olivier dit :

    pas mal, il faudrait pouvoir les catégoriser

  6. Sylvain dit :

    @Olivier, effectivement mais je les « catégorise » seulement avec les tags et ça me suffit 🙂

  7. Matt dit :

    Si je peux me permettre : l’expression « Bookmarks of Sylvain Drapeau » est agrammaticale. La forme correcte en anglais est « Sylvain Drapeau’s bookmarks ».

  8. Sylvain dit :

    @Matt, c’est pas faux mais « techniquement » ça m’arrangeais de le mettre comme ça.
    Ce que je vais faire c’est que je vais enlever le « of ».

    Et si je peux me permettre, il n’y a pas de « e » à Drapau :-p, mais merci pour la précision.

  9. deherve dit :

    Salut,
    très bonne idée, j’ai aussi bookmarké le bookmark, c’est pas trop français, mais bon, c’est le contenu qui est interressant 😉
    Hervé

  10. Matt dit :

    @Sylvain : oups, désolé, erreur d’inattention !

  1. 26 janvier 2009

    […] Réaliser son Delicious-likepour bookmarker ses pages | Sylvain Drapau […]

  2. 4 août 2009

    […] facile à utiliser et surtout auquel je suis bien habitué. J’ai découvert Pressmark grâce un article de Sylvain Drapau et je le lui en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Web

Ma page BookMarks, le pourquoi du comment

par Sylvain Temps de lecture: 2 min
13