Le bordel 2.0

Je ne souhaitais pas réagir sur le cas MegaUpload et les représailles d’Anonymous et puis finalement j’ai changé d’avis. Pourquoi ?
Simplement parce qu’il se dit tout et n’importe quoi, à mon sens, sur le sujet.

Effectivement, on sait tous que l’équipe MegaUpload s’est faite épinglée par le FBI..
On sait aussi, en représailles, que les Anonymous lancent des attaques DDos de partout et défacent des sites.
Ça s’est des faits. Parce qu’aujourd’hui les rumeurs vont bon train et il vaudrait mieux faire attention à ce qu’on relaye. Que se soit chez un gros média ou un petit blog amateur comme ici.
Une façon de savoir à peu prés ce que se passe en temps réel c’est le canal IRC des Anonymous.

Le côté négatif d’un canal IRC grand ouvert c’est qu’un gamin de 12 ans va pouvoir y venir, récupérer les outils et lancer des attaques DDos sur les cibles des Anonymous. Le truc, c’est que le gamin de 12 ans, je ne sais pas si il comprend pourquoi il fait ça réellement ou si c’est juste pour se marrer le lendemain avec ses potes. Bref.

Le côté positif, c’est qu’on peut se renseigner sur les vraies actions, sans pour autant effectuées d’actions particulières et se lancer personnellement dans la « World War Web », mais au moins de faire tomber les rumeurs. C’est un sacré business la rumeur…

Je ne sais pas si ces attaquent DDos sont la solution, en tout cas c’est une des solutions retenus par les Anonymous pour faire réagir les gens et surtout « agacer » les grosses boites et gouvernements ciblés. Le problème c’est qu’il n’est pas possible de « DDoser » indéfiniment.

Par contre, il est possible, chacun à sa mesure et sans actions illégales, de réagir au « ras le bol global » et de s’interroger sur nos modes de consommation des médias, entres autres.
Comme mon ami « JC » le dirait en matière d’écologie « si chacun écarte ne serait-ce qu’un seul produit « craignos » de ses besoins c’est déjà ça de gagné pour la nature ». Après, à chacun d’interpréter ce message comme il veut et de faire qu’il a envie de faire ou pas.

Toujours est-il que c’est un joli bordel 2.0…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. deherve dit :

    Très bien résumé Sylvain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Web

Le bordel 2.0

par Sylvain Temps de lecture: 2 min
1